Sous le casque d’entrepreneur Rich Baker.

March 30, 2017 3M Canada

Rich-Baker2

Rich Baker a une vie professionnelle qui ferait l’envie de plusieurs.

Après avoir débuté sa journée par une réunion du matin avec sa partenaire (et épouse) Jenn, Rich parcourt le trajet jusqu’à son lieu de travail… à vingt pas de la porte de sa maison.

L’atelier de soudure de Rich est un bâtiment centenaire, décoré de photographies inspirantes et fréquenté par trois collègues à quatre pattes – ses chats Sam, Penny et Tommy – qui viennent paresseusement se chauffer auprès du poêle à granules. Mais les chats ne sont pas les seules créatures des lieux. Sur les étagères et les tables semblent s’animer des plumes brillantes, des pattes bien lisses et des yeux luisants parés de lunettes…

« Je ne savais pas que je pouvais accomplir cela », dit Rich gesticulant au beau milieu de toutes ses sculptures métalliques complexes, lesquelles sont devenues très en demande par une clientèle internationale. « Cela peut paraître étrange, mais je n’ai aucune idée à l’avance de la façon dont je vais créer ce que je visualise dans ma tête. Je me mets tout simplement au boulot, et puis soudain, c’est là. »

Évidemment, ce processus de création d’une très grande fluidité est aussi le reflet de son cheminement de carrière. Travaillant jadis comme soudeur industriel dans une société multinationale, Rich s’est un jour senti épuisé par cette monotonie.

« La créativité est en partie ce qui m’allume et me tire du lit tous les matins. Si on m’enlève cela, mon intérêt diminue bien vite, admet-il, j’en étais rendu à compter les minutes sur chaque quart de travail. »

Ensemble, Rich et Jenn décidèrent alors qu’un changement devait survenir. Bien qu’il qualifie son passage au travail autonome de « terrifiant », le risque en valait la chandelle. L’entreprise s’est développée et est passée de la production de petites figurines, soudées ensemble avec des écrous, des boulons et des clous à de magnifiques oeuvres d’art découpées dans des feuilles de métal et liées ensemble de façon complexe. Étonnamment, chaque plume est anatomiquement correcte et chaque cheveu est découpé à la main.

Performances éprouvées. Marque de confiance.

Bien que son emploi précédent ne soit maintenant qu’un lointain souvenir, l’expérience s’est avérée précieuse afin de bâtir sa nouvelle entreprise, Rich ayant été en mesure d’allier son talent artistique à l’expertise acquise lors de son travail précédent.

« Une des choses que le travail industriel m’a apprise, est que d’utiliser les meilleurs outils est essentiel afin de produire le meilleur résultat. Quand il est question de soudure, des maux de tête et de cou sont chose commune, parce que vous portez un casque sur une longue période de temps, et que vous êtes constamment en train de remonter et redescendre votre masque de protection. Sur mon lieu de travail précédent, nous utilisions le Casque SpeedglasMC de 3MMC. Et c’est ce que j’utilise encore aujourd’hui. Le soutien et l’ajustement de la sangle de tête est formidable. Parce qu’il est si confortable, je peux le porter plus longtemps que les autres casques que j’ai essayé auparavant ».

Et comme l’atelier de Rich n’a pas de contrôle de température, les ouvertures prévues pour l’aération sur son Casque SpeedglasMC 9100 FX de 3MMC se sont avérées bénéfiques.

« Parce que mon souffle est dirigé loin de mon visage, explique Rich, je n’ai pas de buée à l’intérieur de la vitre, ce qui signifie que je peux voir ce que je fais. Même pendant les mois d’été, ce casque est génial pour diriger mon souffle ailleurs que sur la vitre intérieure. ».

Les longues heures qu’il passe à méticuleusement façonner chacune de ses pièces dans les moindres détails ne sont pas passées inaperçues et son art ne cesse d’attirer l’attention d’un nombre croissant de galeries.

« Je ne suis pas certain de bien savoir quelle est cette vague sur laquelle je surfe en ce moment, dit-il avec un large sourire, mais je sais que cela nourrit ma créativité et je saurais que faire, autrement.»

Et quel serait son conseil pour les entrepreneurs potentiels ?

« Ce n’est pas une chose très populaire à dire, mais pour moi, ça tombe sous le sens: n’enjambez pas la clôture, sautez-la! J’ai encore peur de l’échec chaque jour, mais la vie est courte et en fin de compte, je ne veux pas vivre de regrets en pensant à ce que j’aurais dû faire. Je veux pouvoir regarder derrière moi et me dire: ‘oui, ça c’était génial!’ »

Découvrez-en plus sur SpeedglasMC de 3M(MC).

Êtes-vous un soudeur professionnel? Découvrez-en plus sur SpeedglasMC de 3M(MC).

 

Article précédent
Contribution des indicateurs de fin de durée utile à la protection de la santé respiratoire.
Contribution des indicateurs de fin de durée utile à la protection de la santé respiratoire.

Un nouvel indicateur est venu changer la donne en matière de protection pour les travailleurs d’une entrepr...

Article suivante
Un leader en matière de panneau accroît la sécurité routière.
Un leader en matière de panneau accroît la sécurité routière.

Alberta Traffic Supply (ATS) veut réduire à zéro les blessures et les décès liés aux routes. Apprenez par q...