6 façons avec lesquelles un stage pourrait dynamiser votre future carrière en STIM.

February 2, 2016 3M Canada

1

« Alors, qu’est-ce que tu vas faire une fois ton diplôme obtenu? »

En tant qu’étudiant, vous avez eu plus d’une fois à répondre à cette question-piège. Et il est bien possible qu’elle vous ait donné des frissons dans le dos.

Non seulement être étudiant est-il un dur labeur, mais en plus, cela comporte aussi une charge de décisions à prendre au quotidien, lesquelles auront un impact direct sur votre future carrière.

Afin de bien s’y retrouver, plusieurs étudiants en sciences, technologie, ingénierie et mathématiques (STIM) choisissent de faire un stage, pour les aider à mieux saisir ce à quoi ressemblera leur travail au-delà des études. Cependant, plusieurs hésitent à faire le pas, ne voulant pas interrompre leurs études ou parce qu’ils craignent de devenir de simples porteurs de café.

Si vous faites partie de ce dernier groupe, cet article pourrait bien s’adresser à vous.

Afin de bien vous démontrer de quelles manières un stage pourrait dynamiser votre carrière en STIM, Rebecca Kapogiannis, acquisition de talents et inclusion, et Jeffrey Li, chimiste sénior – tous deux de chez 3M – nous ont fait partager leur point de vue, quant aux bénéfices d’un stage, à la lumière de leur expérience de #VieAvec3M.

3m 0360

1. Ce qui peut sembler ennuyeux dans un livre pourrait bien vous épater dans la réalité.

Vous préféreriez joindre les rangs des plongeurs du Polar Bear Dip plutôt que devenir un testeur de rubans adhésifs?

Vous pourriez être surpris.

« À la base, 3M est une entreprise d’abrasifs et d’adhésifs, explique Rebecca, mais lorsque vous faites un stage en développement de produits, vous avez la chance d’explorer une de nos plates-formes et de la manipuler dans tous les sens. Un ruban médical qui doit facilement se décoller de l’épiderme d’un patient a une structure bien différente d’un ruban en mousse comme le Ruban 3MMC VHBMC qui lui, n’est jamais supposé se décoller. »

« L’expérience d’un stage est formidable, ajoute Jeffrey, en comparaison avec le travail des groupes de recherche universitaires. À l’université, la recherche fondamentale se concentre souvent à générer de nouvelles découvertes, mais la R&D industrielle, quant à elle, offre un bon équilibre entre la recherche et le développement.  Nous ne cherchons pas uniquement de nouvelles technologies, mais travaillons aussi au développement de projets par lesquels nous pouvons commercialiser de nouveaux produits. Et ces deux aspects sont vraiment excitants. »

2. Un stage en STIM est la meilleure façon de découvrir ce que vous n’aimez pas.

« Nous ne cherchons pas des étudiants qui arrivent ici et qui savent déjà tout, ajoute Rebecca. Le stage est une excellente façon de faire des essais. Si vous démontrez un intérêt en quelque chose, mais que vous êtes indécis, essayez-le. Ce n’est pas permanent et vous pourriez avoir une surprise. Nombre d’étudiants découvrent que ça ne correspond pas du tout à ce qu’ils auraient cru. Génial! Nous préférons que vous le fassiez maintenant, plutôt qu’une fois votre diplôme obtenu, débuté une carrière et que vos possibilités de faire des changements soient devenues plus ardues.

« Il y a une vaste gamme d’opportunités dans nos laboratoires, dit Jeffrey, les demandes pour des stagiaires changent selon les projets. Dans le passé, nous avons engagé des étudiants avec différents parcours, incluant chimie, génie chimique, biochimie, biomédical et génie mécanique, pour ne nommer que ceux-ci.  Ici, les stagiaires ont une place importante au sein d’une équipe technique, que ce soit pour travailler sur un projet en R&D ou en lien avec la fabrication. Pendant leur mandat, plusieurs stagiaires ont l’opportunité de travailler avec des collègues de secteurs différents, tels que marketing, affaires, fabrication, etc. Ils doivent apprendre à travailler avec eux et apprendre à penser hors des sentiers battus dans le processus de commercialisation. Voilà un environnement réel et le genre d’expérience qu’on n’acquiert pas à l’université.

Businesswoman discussing project with colleagues in office

3. Un stage pourrait vous aider à obtenir plus rapidement un travail en STIM, même si vous obtenez un diplôme plus tard que vous ne le souhaitiez.

« Pour les étudiants qui seraient sur le point de décider s’ils devraient ou non faire un stage, du point de vue d’un employeur, l’expérience que vous en acquerrez vaut beaucoup plus que 8 à 10 mois de plus à l’école ou que d’obtenir votre diplôme en même temps que vos amis. Vous aurez ajouté de l’expérience et des compétences qui seront perçues comme autant de valeurs ajoutées pour un futur employeur, renchérit Rebecca. La plupart de nos stagiaires, au terme de leur programme, sortent de l’école et obtiennent un emploi plus vite, parce qu’ils détiennent deux ou trois notions essentielles les aidant à communiquer avec les autres, dans des secteurs d’activités qui pourraient chercher à combler des postes.

4. Un stage fait appel à l’ensemble de vos capacités. Pas seulement à vos notes.

Quoi que vos notes comptent aussi.

« Bien que les notes ne soient pas à dénigrer, en ce qui a trait au côté technique du travail, nous recherchons de solides participants, bien équilibrés, dit Rebecca. Il y a un ensemble de compétences requis pour chaque étape de stage. Nous encourageons nos gestionnaires d’embauche à garder un esprit ouvert, la valeur d’un stagiaire étant en partie dans la diversité de son raisonnement hors des sentiers battus et dans recherche de solutions potentielles

Biologist working in laboratory with pipette

5. Nous ne sommes pas dans un film et vous ne serez pas porteur de café: un stage en STIM est un vrai travail.

« La plus répandue des fausses idées à propos des stages que nous offrons chez 3M, tourne autour de ce que le stagiaire va devoir faire et de son implication sur une base quotidienne, dit Rebecca. En réalité, nous ne demandons pas à nos stagiaires d’apporter du café ou de participer à des projets bidon. Ils ont un rôle réel. Nos stagiaires viennent nous voir avec des compétences spécifiques et ils sont sur la bonne voie en termes d’éducation, de sorte que nous nous devons de leur faire confiance et de leur donner une vraie tâche à accomplir. »

« Pour être honnête, ajoute Jeffrey, parfois le travail de laboratoire peut être assommant si vous n’êtes pas passionné par la recherche. Voilà pourquoi nous cherchons à engager des stagiaires motivés possédant un bon bagage technique et énormément d’initiative. Nous fournissons un environnement favorable et convivial permettant aux stagiaires de réussir. Nous les mettons au défi de penser de façon créative et d’apprendre autant que possible. Ces deux aspects sont primordiaux pour le développement personnel du stagiaire et pour que le travail soit accompli. »

3-TW-1024x512-Wanttoscoreinternship

6. Vous pourriez aimer cela au point de ne plus vouloir partir.

« Le besoin d’individus dans le domaine de R&D et ingénierie sont représentatifs de qui nous sommes en tant qu’organisation et pour poursuivre ce que nous faisons, nous avons besoin de ces talents, explique Rebecca. Nous prenons des stagiaires parce que nous cherchons à alimenter notre banque de talents. Ainsi, quand nous avons de nouvelles opportunités qui se présentent, plutôt que de considérer quelqu’un avec une expérience limitée, nous allons puiser dans notre liste d’anciens stagiaires. »

Envisagez-vous un stage en STIM ou réfléchissez-vous à la prochaine étape dans votre carrière? Parcourez les emplois disponibles et suivez @3MCanadaCareers sur Twitter.

Article précédent
Une évolution industrielle: Ruban à masquer industriel de 3M.
Une évolution industrielle: Ruban à masquer industriel de 3M.

Le Ruban à masquer de 3M a été soigneusement formulé pour s’appliquer aisément, tenir fermement et s’enleve...

Article suivante
Savez-vous si vous utilisez le bon ruban de masquage pour votre travail?
Savez-vous si vous utilisez le bon ruban de masquage pour votre travail?

Le ruban de masquage a évolué et est disponible en une multitude de variétés. Voyez notre Infographie Masqu...