Série V.E.I.N.S.S., partie 1 : améliorer la santé vasculaire.

March 23, 2020 Karen Laforet

Façons d’améliorer l’accès et la santé vasculaires.

 

L’accès vasculaire et l’administration de médicaments et de fluides par intraveineuse sont des pratiques courantes en soins de santé et jouent un rôle important pour le traitement et la prise en charge de nombreux patients1

En réalité, 80 % des patients qui entrent dans le système de soins de santé auront un traitement par dispositif d’accès veineux périphérique (anciennement appelé cathéter périphérique court), ce qui en fait l’intervention effractive la plus couramment pratiquée2.

Cependant, toute intervention effractive présente son lot de risques à court et à long termes, dont l’infection, les dommages aux veines et le délai de traitement³.

Pourquoi la santé vasculaire et les décisions de traitement sont importantes.

Les professionnels de la santé diligents savent que les décisions de traitement prises aujourd’hui peuvent avoir des conséquences négatives sur leurs patients dans l’avenir. Il est donc essentiel de réduire le risque que les patients n’aient plus de veines accessibles, de prévenir les bactériémies et d’améliorer le taux de réussite de la première insertion⁴.

Il est également important de défendre les décisions de traitement et de santé vasculaire afin de fournir les meilleurs résultats cliniques aux patients. Par conséquent, j’ai élaboré la série V.E.I.N.S.S., qui abordera les éléments importants d’une insertion réussie du dispositif d’accès veineux périphérique, d’un traitement et d’un suivi efficaces, ainsi que de résultats de traitement favorables. J’espère éclairer et susciter les discussions sur ce sujet important à l’aide des recommandations des lignes directrices tirées du document Lignes directrices canadiennes sur les accès vasculaires et la thérapie intraveineuse 2019 de l’Association Canadienne d’Accès Vasculaire (ACAV).  

Découvrez notre série V.E.I.N.S.S. en six parties qui explore ces sujets importants.

Vessel health (santé vasculaire).

Evaluation and assessment (évaluation).

Infection control (lutte contre les infections).

No-touch technique (technique sans contact).

Securement and stabilization (fixation et stabilisation).

Skin integrity (intégrité de la peau).

Partie 1 : L’importance de la santé vasculaire et comment l’améliorer.

La préservation de la santé vasculaire5,6 est la prise de conscience et l’effort conscient qui aident à réduire le nombre de traumatismes et/ou de dommages associés à l’accès veineux.

Des recommandations et des normes visant à aider les patients atteints de néphropathie chronique à préserver les veines périphériques des extrémités supérieures comme futurs sites de fistules sont en place depuis un certain temps. Cela est essentiel à leur survie. De même, tous les professionnels de la santé devraient penser au-delà de l’admission du patient et se concentrer sur la préservation des veines des membres supérieurs pour assurer la santé à long terme de ce dernier7. Un plan d’accès vasculaire axé sur le patient est primordial pour la santé vasculaire8.

Malheureusement, l’épuisement des veines périphériques des patients est trop courant, surtout chez ceux qui sont atteints d’une maladie chronique. Une étude récente indique que les patients hospitalisés ont subi en moyenne deux remplacements de dispositif d’accès veineux périphérique au cours d’un traitement par intraveineuse de cinq jours. Il ne faut pas oublier qu’il s’agit de la moyenne et que cela ne comprend donc pas le nombre de tentatives de remise en marche échouées9.

Prévenir les dommages après l’insertion d’un dispositif d’accès veineux.

Nous savons que le système de coagulation du corps humain commence au moment de l’insertion du dispositif d’accès veineux, que la canule reste en place ou non10. Le traumatisme causé par l’insertion libère des plaquettes et des globules blancs qui s’accumulent sur la lumière de la veine interne, ce qui finit par réduire le flux sanguin.

Le piquage constant ou la recherche continue d’une veine peut endommager davantage l’endothélium, causant ainsi de l’inflammation, la formation de caillots sanguins et davantage de tissus cicatriciels, sans oublier la douleur inimaginable pour le patient. Au fil du temps, et avec une insertion d’aiguille répétée, les veines deviennent sclérosées et peuvent perdre leur élasticité et leur capacité de vasodilatation ou de constriction. Essentiellement, cela détruit entièrement la veine.

Comment la préservation de la santé vasculaire peut aider.

Améliorer la santé vasculaire peut aider à garder les veines de vos patients solides et viables. Il est donc important de réfléchir aux stratégies que vous pouvez adopter dans votre milieu de travail pour améliorer et préserver la santé vasculaire.

Les éléments importants comprennent la mise en place d’un plan d’accès vasculaire complet, la sélection du dispositif et le fait de s’assurer que les professionnels de la santé ont les compétences et les connaissances nécessaires en matière d’insertion de dispositif d’accès vasculaire, de lutte contre les infections et de gestion des dispositifs. De nombreuses variables peuvent avoir une incidence sur les résultats et elles doivent être prises en compte dans le protocole de votre établissement de santé. Cette série en six parties explorera chacune de ces sections plus en détail.

Vous désirez obtenir plus de renseignements?

Lisez la deuxième partie de la série V.E.I.N.S.S., Évaluation : votre appel à l’action?, pour en savoir plus sur la façon dont chaque point de contact associé à un dispositif d’accès veineux est essentiel à la santé vasculaire et à la prévention des complications liées à l’accès vasculaire.

Pour obtenir plus de renseignements sur la santé vasculaire, communiquez avec un représentant en remplissant le formulaire ci-dessous.

 

Bibliographie.

  1. GABRIEL, J. « Long-term central venous access device selection », Nurs. Times, vol. 9, n° 39, 2013, pp. 12 à 15.
  2. WAITT, C., P. WAITT, et M. PIRMOHAMED. « Intravenous Therapy », Postgrad Medical Journal, vol. 80, 2004, pp. 1 à 6.
  3. MOUREAU, N. L. et coll. « Vessel health and preservation (Part 1): a new evidence-based approach to vascular access selection and management », Journal of Vascular Access, vol. 13, 2012, pp. 351 à 356. 
  4. AHMED, H. A. M., H. GAMAL ALI, L. M. GAMAL ALI. « Best Practices Nursing Guideline in Phlebotomy for Patient Safety and Quality Improvement », J. Nursing & Health Science, vol. 5, n° 4, 2016, pp. 1 à 16.
  5. MOUREAU, N. L. « The VHP Model Part 1 » dans Vessel health and preservation: the right approach for vascular access, Griffith University : Nathan QLD, Australie, 2019. 
  6. HALLAM, C. et coll. « Development of the UK Vessel Health and Preservation (VHP) framework: a multi-organisational collaborative », J. Inf. Prev., vol. 17, n° 2, 2016, pp. 65 à 72.
  7. BRAZUNAS, M. « Do we still need to emphasize vein preservation in vascular access? », JAVA, vol. 1, n° 1, 2016, pp. 11 à 12.
  8. Association Canadienne d’Accès Vasculaire. 2019, Lignes directrices canadiennes sur les accès vasculaires et la thérapie intraveineuse, Pappin Communications : Pembroke.
  9. FOOR, J. « Selecting the right vein for hemodilution and infusion of IV medications », présentation de l’AVA : « Inside the vein video gallery: a study of velocity, valves and hemodilution for VADs », (non publié).
  10. MOUREAU, N. L., B. T. MCKINNON, C. M. DOUGLAS. « Multidisciplinary management of thrombotic catheter calculations in vascular access devices », JVAD, vol. 4, n° 2, 1999, pp. 22 à 29.

Exonération de responsabilité : Karen Laforet est une rédactrice commanditée par 3M. Les opinions exprimées dans le présent article sont celles de l’auteure.

À propos de l’auteur

Karen Laforet

[enBio=Karen is an accomplished nurse leader with over 30 years of healthcare experience in critical care, community care, industry, and academia. Having received her Master’s in Clinical Science from Western University, Karen is recognised globally as an expert in infusion therapy and skin and wound care management. She is Canadian Certified in Community Health Nursing (CHNC (C)), certified in Canadian Vascular Access (CVAA (C)), and internationally certified in vascular access (VA-BC™). ],[enJob=Registered Nurse],[frBio=Karen est une infirmière chef de file accomplie comptant plus de 30 ans d’expérience en soins de santé dans les soins critiques, les soins communautaires et les milieux industriels et universitaires. Titulaire d’une maîtrise en sciences cliniques de l’Université Western, Karen est reconnue à l’échelle mondiale en tant qu’experte en traitement par intraveineuse et en gestion des soins de la peau et du traitement des plaies. Elle détient une certification en soins de santé communautaires (IISCC [C]) et en accès vasculaire (CVAA[c]) au Canada et une certification en accès vasculaire (VA-BCMC) à l’échelle internationale.],[frJob=Infirmière autorisée]

Plus de contenu par Karen Laforet
Article précédent
La hausse du scepticisme scientifique et comment le remédier.
La hausse du scepticisme scientifique et comment le remédier.

Le scepticisme scientifique est en hausse. Voici ce que l’indice de l'état de la science 3M a constaté.

Article suivante
E. coli producteur de shigatoxines : faits importants.
E. coli producteur de shigatoxines : faits importants.

Apprenez-en plus sur l’E. coli producteur de shigatoxines et ce que votre établissement peut faire pour le ...

Inscrivez-vous au prochain webinaire dans la série V.E.I.N.S.S. (en anglais uniquement)