Comment améliorer la fiabilité de vos essais de détection de l’ATP.

August 8, 2019 Ana Maria Lozano

lab technician doing clean trace safety test

Comme la demande d’analyses rapides de la sécurité des aliments augmente, les essais de détection de l’adénosine triphosphate (ATP) deviennent rapidement une norme de l’industrie en matière de surveillance de l’hygiène.  Des variables comme la sensibilité, la facilité d’utilisation, la stabilité du matériel et un soutien technique fiable doivent être prises en compte.

La répétabilité est l’une de ces caractéristiques essentielles.

Pourquoi la répétabilité est-elle importante dans les essais de détection de l’ATP?

La répétabilité désigne la variation entre les mesures obtenues attribuable au système. Une faible répétabilité peut être attribuable à la variabilité entre les écouvillons en raison de problèmes de fabrication ou d’entreposage, ainsi qu’à l’irrégularité des instruments utilisés. Cela signifie qu’elle peut avoir une incidence directe sur la prévalence de résultats faux positifs et de résultats faux négatifs.

Un faux positif se produit lorsqu’un résultat d’essai indique de manière incorrecte qu’un niveau élevé d’ATP est présent sur une surface. Il s’agit d’un défi pour les entreprises du secteur de l’alimentation et des boissons, qui doivent alors reprendre le nettoyage d’une surface qui a déjà été nettoyée, ce qui augmente les délais et les coûts de production.

Un faux négatif se produit lorsqu’un résultat d’essai indique de manière incorrecte qu’un niveau faible d’ATP est présent sur une surface. Cela pose un risque important pour la sécurité alimentaire, car le fait de ne pas nettoyer la surface pourrait entraîner une contamination accidentelle, ce qui gâcherait la transformation des aliments, pourrait mettre les consommateurs en danger de tomber malades et pourrait entraîner le rappel de produits.

Il importe donc de déterminer la répétabilité des solutions d’essai de détection de l’ATP pour choisir celle qui convient à votre établissement.

Comparer le rendement de différents systèmes de détection de l’ATP.

Nous avons mis à l’essai notre Système de surveillance et de gestion de l’hygiène 3MMC Clean-TraceMC en comparant ses résultats avec ceux des luminomètres de concurrents.

Chaque luminomètre a été mis à l’essai au moyen de 10 écouvillons présentant une concentration standard d’ATP, ce qui aurait dû entraîner une faible variation entre les résultats, indiquant une contamination. 

Pour déterminer la propreté sur le lieu de travail, l’essai présentant le coefficient de variation (CV) le plus faible est le plus fiable.

La figure 1 ci-dessous montre les résultats de l’étude. Les Essais de détection de l’ATP 3MMC Clean-TraceMC ont révélé un CV de 11,93 %, ce qui démontre un niveau de répétabilité plus uniforme.

Par contre, l’essai de détection de l’ATP du concurrent a révélé un CV de 84,82 %, ce qui signifie une grande variabilité, menant à un plus grand nombre de faux positifs et de faux négatifs. 3M Clean Trace ATP Comparison Study 1

La figure 2 montre les résultats d’une deuxième étude utilisant l’essai de détection d’ATP d’un concurrent. Une fois encore, l’Essai de détection de l’ATP Clean-TraceMC 3MMC a révélé un CV faible, tandis que l’essai du concurrent a produit un CV élevé. Un CV élevé peut avoir une incidence négative sur la confiance accordée aux résultats de vos essais.

3M clean trace atp system study

Une option d’essai de détection d’ATP fiable.

Les résultats de ces études montrent que le Système de gestion et de surveillance de l’hygiène Clean-TraceMC 3MMC présente une variabilité faible lors de la détection des concentrations standard d’ATP, ce qui en fait une méthode fiable pour surveiller la propreté des surfaces dans les installations de transformation des aliments.

Pour en apprendre davantage sur les tests de sécurité alimentaire de 3M et communiquer avec un représentant, veuillez remplir le formulaire.

À propos de l’auteur

Ana Maria Lozano

[enBio=A microbiologist by trade, Ana Maria has over 12 years of experience working in the food industry, including dairy products, ice cream, water, condiment and dressing products. Her diverse expertise ranges from quality assurance, quality control, good manufacturing practices (GMPs), good laboratory practices (GLPs), hazard analysis critical control point (HACCP) system, and research and development. She’s also an internal auditor of ISO9001 and SQF practitioner. ],[enJob=Professional Services Representative, Food Safety Division, 3M Canada],[frBio=Microbiologiste de profession, Ana Maria possède 12 années d’expérience au sein de l’industrie alimentaire, y compris dans les domaines des produits laitiers, de la crème glacée, de l’eau, des condiments et des pansements. Sa vaste expertise inclut l’assurance de la qualité, le contrôle de la qualité, les bonnes pratiques de fabrication, les bonnes pratiques de laboratoire, l’analyse des risques aux points critiques (HACCP) et la recherche et le développement. Elle est également vérificatrice interne relativement à la norme ISO 9001 et praticienne SQF. Ana Maria joue un rôle actif au sein de la communauté de la microbiologie à titre de membre de l’AMQ (Association des microbiologistes du Québec).],[frJob=Représentante des Services professionnels, Division des produits de sécurité alimentaire, Compagnie 3M Canada]

Plus de contenu par Ana Maria Lozano
Tweet précédent
3M Canada
3M Canada

Félicitations à @EnactusUBCO pour avoir gagné le prix Accélérateur de Projet 3M Canada 2019 avec « projectR...

Article suivante
Sous le microscope : Nous avons un gagnant!
Sous le microscope : Nous avons un gagnant!

La Division des produits de sécurité alimentaire 3M annonce les lauréats du concours Sous le microscope de ...

Essais de détection d’ATP Clean-TraceMC 3MMC.