S’emballer dans les soins des ulcères veineux de la jambe.

un membre du personnel infirmier qui applique un bandage sur la jambe d’un patient

Les ulcères veineux de la jambe sont un type commun de plaie affectant les membres inférieurs et touchant environ 1 % de la population occidentale1. Ces ulcères sont problématiques pour les patients et les systèmes de soins de santé, car ils peuvent persister longtemps, ont un taux de récidive élevé et coûtent cher à soigner. Les ulcères veineux de la jambe peuvent également avoir une incidence sur la qualité de vie du patient.

Voici une foire aux questions (FAQ) concernant les soins des ulcères veineux de la jambe.

Croyez-vous que les professionnels des soins des plaies sont au courant du processus de traitement des ulcères veineux de la jambe?

Les principes de la gestion des ulcères veineux de jambe sont les suivants : protéger la peau, gérer le biofilm, optimiser l’environnement de la plaie et appliquer une compression. Toutefois, même les spécialistes des soins des plaies qui soignent les ulcères veineux de la jambe n’appliquent pas une compression uniforme.

Pourquoi le manque d’observance thérapeutique?

La compressothérapie est sous-utilisée. Selon le type de compression, ou même des expériences antérieures, les patients peuvent se plaindre de la chaleur et de l’inconfort, ou il peut avoir lieu des glissements ou des déplacements. La botte d’Unna, datant des années 1800, est toujours utilisée de nos jours, mais elle cause des dégâts, elle est encombrante et elle peut interférer avec les vêtements et les chaussures. Il est important de trouver une solution qui convient au patient et de lui expliquer les avantages de la compressothérapie et comment elle fonctionne.

Existe-t-il des idées fausses relatives à la compressothérapie?

De nombreux cliniciens croient que les bandages élastiques, les jerseys tubulaires ou les bas à faible niveau de contention fournissent une compression « adéquate ». Toutefois, des études cliniques indiquent que la compressothérapie peut élever les taux de guérison des ulcères veineux de la jambe et réduire les chances d’une récidive.

Existe-t-il des cas où il faut appliquer moins de compression?

Les patients souffrant d’ulcères mixtes (artériels et veineux) nécessitent moins de compression ou bien une compression modifiée. Dans de tels cas, une évaluation approfondie du patient doit avoir lieu afin de déterminer la cause de la plaie et l’état vasculaire. Un indice de pression systolique cheville-brachial (IPCB) est un dépistage non effractif effectué par un spécialiste formé pour vérifier la circulation artérielle périphérique ou repérer toute insuffisance artérielle. Il sert également à déterminer le niveau de compression qui peut être appliqué en toute sécurité. Une compression modifiée ou légère peut convenir à des patients dont l’IPCB est de 0,5 à 0,8 ou aux patients qui tolèrent moins une compression élevée. Elle ne doit pas être utilisée sur les patients dont l’IPCB est moins de 0,5. De plus, il faut surveiller et superviser de près les patients souffrant d’une maladie occlusive mixte (artérielle et veineuse) s’ils reçoivent de la compressothérapie. Suivre les directives du fabricant avant l’utilisation.

Comment les cliniciens peuvent-ils surmonter leur hésitation envers la compressothérapie?

Les cliniciens ne possédant pas une grande expérience avec l’application de bandages compressifs peuvent nécessiter plus de soutien afin d’apprendre adéquatement les techniques d’application, y compris une compréhension des niveaux de tension à appliquer. Par exemple, en appliquant un bandage complètement étiré, le potentiel de variabilité dans l’application sera atténué. Bien que la méthode privilégiée pour l’apprentissage des bonnes techniques soit une formation pratique, certains établissements explorent des solutions alternatives.

Quand est-il acceptable de se servir de vêtements/collants/bas de compression réutilisables pour les IPCB?

Les bas de compression représentent le produit privilégié dans la prévention d’une récidive d’ulcère veineux de la jambe2. Après la guérison, les patients passent généralement d’un système de bandage à des bas de compression. Les bas de compression, parfois appelés des vêtements ou des collants de compression, sont utilisés lors de la phase d’entretien à la suite d’une insuffisance veineuse et dans les soins des ulcères veineux de la jambe. À ce moment-là, l’œdème est réduit et se stabilise, et l’ulcère est considéré comme étant guéri. Les bas de compression sont offerts dans une variété de gradients de pression et de longueurs. Un appareil réutilisable sans élastique peut être prescrit aux patients qui auraient de la difficulté à enfiler des bas. Il est recommandé aux patients de consulter un spécialiste pour veiller à ce qu’ils reçoivent la bonne taille, le bon niveau de compression et des informations adéquates sur le port de ces vêtements3.

Quelles autres possibilités de formation existent?

Certaines vidéos en ligne partagent des directives détaillées sur la façon d’offrir la compressothérapie efficacement, car les systèmes de bandage compressif sont appliqués différemment. Il est alors important de suivre les directives d’utilisation du produit. Il est également possible de trouver des fabricants de produits qui offrent des webinaires éducatifs, ou de communiquer avec des agences de soins à domicile ou des établissements de soins des plaies pour retrouver des infirmières qualifiées enseignant des techniques de compression en ligne.

Comment résumeriez-vous vos pensées relatives à la compressothérapie?

Choisissez d’abord un produit qui offre une compression thérapeutique, comme un système rigide, sans élastique à plusieurs composants, qui peut être modifié pour convenir au patient et lui fournir du confort. La compressothérapie produit de meilleurs résultats en augmentant les taux de guérison des IPCB, en réduisant le risque de récidive, en améliorant le retour veineux et en réduisant l’œdème et l’inflammation4,5. La gestion des IPCB peut poser des défis, mais s’avère également gratifiante lorsque les patients guérissent.

Pour en savoir plus sur les soins des ulcères veineux de la jambe, communiquez avec un représentant de 3M en remplissant le formulaire ci-dessous.

 

Bibliographie :

1 : O’Meara S., N. Cullum , E.A. Nelson , J.C. Dumville , « Compression for venous leg ulcers », Base de données Cochrane, rév. syst. 2012; 11 : CD000265.

2 : Fife C.E., M.J. Carter , D. Walker , « Why is it so hard to do the right thing in wound care? », Wound Repair Regen, vol. 18no 2 (2010), pp. 154 à 158.

3 : Harding, K. et coll., « Simplifying venous leg ulcer management: consensus recommendations », Wounds International, 2015.

4 : O’Donnell, T.F. et coll., J. Vasc. Surg, 2014.

5 : Mosti, G., H. Partsch, « Compression stockings with a negative pressure gradient have a more pronounced effect on venous pumping function than graduated elastic compression stockings », Eur J Vasc Endovasc Surg, vol. 42 no 2(août 2011), pp. 261 à 266.

À propos de l’auteur

Lynn Peterson, BSN, RN, CWOCN, CLWT

[enBio=Lynn Peterson is a Board Certified WOC Nurse, and Certified Lymphedema and Wound Therapist, employed with 3M Health Care. Lynn specializes in technical and clinical support of 3M™ Coban™ 2 Two-Layer Compression System and the 3M compression platform, developing and delivering training and programs to help support the sales organization and our customers. Experienced in consultation and education for hospital care clinicians, Lynn’s educational programs focus on Edema Management, Compression Therapy, Management of Lower Extremity Wounds, and Chronic Wound Management. Lynne holds a Bachelor of Science Degree in Nursing, and 22 years of in home health and clinical experience.],[enJob=Clinical Application Specialist, Wound Care and Compression 3M Medical Solutions Division],[frBio=Lynn Peterson est infirmière ST agréée et thérapeute agréée en lymphœdème et en soins des plaies, à l’emploi de Soins de santé 3M. Elle se spécialise dans le soutien technique et clinique du Système de bandage compressif à deux couches CobanMC 2 3MMC et la plateforme de compression 3M. Elle crée et offre des formations et des programmes pour aider à appuyer l’organisme des ventes et nos clients. Lynn est expérimentée en consultations et en éducation à l’intention des cliniciens offrant des soins hospitaliers. Ses programmes éducatifs sont axés sur le traitement de l’œdème, la compressothérapie, la gestion des plaies des membres inférieurs et la gestion des plaies chroniques. Lynn est titulaire d’un baccalauréat ès sciences infirmières et compte 22 ans d’expérience en soins à domicile et en clinique.],[frJob=Spécialiste des applications cliniques, des soins des plaies et de la compression Division des solutions médicales de 3M]

Plus de contenu par Lynn Peterson, BSN, RN, CWOCN, CLWT
Article précédent
Un ulcère du pied diabétique, une complication grave du diabète – voici pourquoi.
Un ulcère du pied diabétique, une complication grave du diabète – voici pourquoi.

Un ulcère du pied diabétique est une complication du diabète pouvant entraîner une amputation. Apprenez-en ...

Article suivante
Présentation technique 3M : Protection des cabines de peinture Contribue à maintenir votre investissement en parfait état.
Présentation technique 3M : Protection des cabines de peinture Contribue à maintenir votre investissement en parfait état.