La salubrité alimentaire est importante : Choisir le système de détection des pathogènes qui vous convient.

May 26, 2016 3M Canada

1200x350

À la lumière de l’émergence croissante des pathogènes d’origine alimentaire et de l’augmentation des rappels d’aliments, la question de la salubrité alimentaire est une préoccupation majeure pour le public, l’industrie et les organismes de réglementation. En outre, en raison de l’éducation plus poussée des consommateurs à ce propos et de la couverture médiatique, le public est informé de manière presque instantanée lorsqu’un problème survient.

Les cas de contamination par E. coli, Listeria monocytogenes et Salmonella font souvent les manchettes au Canada et un peu partout dans le monde. Saviez-vous que selon le gouvernement du Canada, environ 4 millions de Canadiens (1 sur 8) sont touchés chaque année par une maladie d’origine alimentaire? De ces cas, on compte environ1 :

  • 11 600 hospitalisations;
  • 238 décès.

L’analyse et la gestion des risques liés aux maladies d’origine alimentaire, aux risques d’origine humaine et aux nouveaux risques microbiens est essentielle pour assurer le plus haut niveau de salubrité alimentaire et rassurer la population canadienne à savoir que la nourriture qu’elle apprécie est tout aussi bonne que sécuritaire.

montage from Bam

Caractéristiques et avantages : Les essentiels qui font toute la différence

Que vous soyez un analyste de l’assurance de la qualité, un technicien de laboratoire, un directeur de l’approvisionnement ou un professionnel d’une industrie connexe, vos objectifs sont de vous conformer aux normes les plus rigoureuses et de mettre en œuvre les pratiques exemplaires. Puisqu’une variété de ces systèmes sont offerts sur le marché, commencez par les cinq critères ci-dessous pour déterminer lequel convient à vos besoins particuliers : la précision, la vitesse, l’homologation, la convivialité et la viabilité économique.

Connaissez votre application. S’agit-il de la détection de la présence ou de l’absence d’un pathogène, du dénombrement d’un pathogène, ou de l’isolation, de l’identification et de la caractérisation d’un pathogène pour l’analyse des causes profondes pendant une mesure corrective ou un rappel de produits alimentaires? Assurez-vous que le système que vous utilisez a été homologué pour votre utilisation, qu’il soit destiné à l’analyse d’échantillons environnementaux ou de produits alimentaires. Les exigences rigoureuses de Santé Canada relatives aux systèmes de détection des pathogènes sont complètes et comprennent des listes des surfaces et des produits alimentaires spécifiques pour lesquels chaque système est homologué.

Précision

La fiabilité et l’uniformité des résultats ne sont pas négociables. Tenez compte de la sensibilité de votre système : reflète-t-elle un taux de vrais positifs et un taux de faux négatifs, et permet-elle une spécificité qui reflète un taux de vrais négatifs et un taux de faux positifs? Naturellement, les taux de faux négatifs et de faux positifs devraient être minimes. En fait, selon le Compendium des méthodes analytiques, ces taux devraient être inférieurs à 2 % et 9,6 %, respectivement.

Rapidité : Délai d’obtention des résultats et capacité

Ensuite, pensez au délai par rapport à l’efficacité. Pour les rappels de produits alimentaires, comme dans toutes les situations, vous devez être en mesure de prendre rapidement des décisions au nom de votre société afin de mettre le produit analysé en attente ou en circulation. La différence entre recevoir les résultats en quelques minutes, quelques heures et quelques jours affecte la rapidité avec laquelle un rappel est annoncé au public, et tout retard peut potentiellement causer des maladies et même des décès. En outre, pour les analyses homologuées par Santé Canada, la plupart peuvent être effectuées en même temps, habituellement dans les 24 heures, ce qui représente un avantage important pour les fabricants et les détaillants de produits alimentaires, ainsi que les consommateurs.

Dre Ruby Lee, M.Sc., Ph.D., AQC, ACS, spécialiste principale de la salubrité des aliments pour NSF-GFTC, souligne qu’un débit de production élevé est essentiel pour certains laboratoires qui analysent un grand nombre d’échantillons. « Demandez-vous combien d’échantillons vous pouvez traiter à la fois. Votre technologie offre-t-elle la capacité d’analyser 200 ou 300 échantillons en un essai par séquence d’analyse, ce que l’on appelle le traitement par lot et qui permet de gagner beaucoup de temps? »

Homologation

Lorsqu’il s’agit d’homologation, Santé Canada applique des procédures strictes pour homologuer une méthode validée en tant que méthode officielle (MFO), méthode de la DGPS (MFHPB) et procédure de laboratoire (MFLP). Assurez-vous que les méthodes utilisées dans votre laboratoire ont été homologuées dans le pays d’origine. Si vous exportez votre produit, recherchez des systèmes qui sont homologués et certifiés à l’échelle internationale, et plus précisément dans le pays de destination, par exemple, l’AOAC et l’AFNOR.

Convivialité

La technologie est-elle conviviale et pratique? Certaines technologies nécessitent une plus importante préparation des milieux que d’autres, ou encore, exigent que l’on procède à de multiples transferts manuels qui peuvent se traduire par une augmentation du risque de contamination croisée. Qui plus est, un niveau d’automatisation supérieur et une transition facile d’une analyse à une autre sont synonymes d’une commodité accrue et d’un traitement plus rapide des analyses.

Viabilité économique

Recherchez un système qui est économiquement viable : choisissez un système qui représente un investissement initial abordable en matière de matériel, dont les produits consommables et l’entretien sont peu coûteux, et qui permet un nettoyage rapide des déversements. Même si votre système s’avère économique grâce à son efficacité et à son rendement élevés, les coûts d’entretien résultant de bris fréquents, par exemple, peuvent représenter une dépense majeure. De surcroît, on doit évaluer s’il est facile de former les gens qui utilisent votre système. Une longue formation est non seulement coûteuse en matière de main-d’œuvre, mais elle affecte également votre capacité à analyser les échantillons rapidement. Les systèmes qui suivent le même protocole (après l’enrichissement) pour toutes les analyses simplifient la formation et permettent de réaliser des économies grâce à un traitement rapide.

La Dre Lee souligne les différences entre les analyses internes et les analyses envoyées en sous-traitance, lesquelles peuvent avoir des répercussions sur les délais et les coûts. « Encore une fois, la rapidité avec laquelle le laboratoire peut obtenir les résultats constitue l’un des éléments clés d’une prise de décisions importantes. Le fait d’avoir à expédier les échantillons par service de messagerie et d’attendre le rapport d’un laboratoire tiers se traduit par une perte supplémentaire de temps et d’argent. Les laboratoires internes peuvent également soutenir une remise en circulation plus rapide des produits en attente qui répondent à toutes les caractéristiques microbiologiques. » Choisissez un système qui représente un investissement initial abordable en matière de matériel, dont les produits consommables et l’entretien sont peu coûteux, et qui permet un nettoyage rapide des déversements.

Autres considérations

La robustesse de votre système d’analyse joue un rôle essentiel dans la détermination de son efficacité : choisissez un système qui n’est pas « affecté » par d’autres organismes ou produits alimentaires.

Pour finir, aucune discussion sur la détection des pathogènes ne serait complète sans que l’on évalue le service à la clientèle. Sélectionnez une entreprise qui offre de la formation technique locale sur place pour la mise en œuvre, un nombre suffisant de représentants du service à la clientèle sur le terrain, ainsi qu’un suivi après-vente et un soutien technique exceptionnels.

Mettre l’accent sur les caractéristiques d’un système de détection des pathogènes homologué et abordable qui offre précision, rapidité et convivialité permettra d’assurer la sécurité et la qualité des aliments, et du même coup, votre tranquillité d’esprit, ainsi que celle de vos clients et du public.

Source :

  1. Gouvernement du Canada 

Cliquez ici pour en savoir plus sur les essais et les promotions (US Link)

Vous aimeriez recevoir de l’information à propos d’un essai gratuit du système de détection moléculaire de 3M pour l’analyse des agents pathogènes? Veuillez remplir le formulaire ci-dessous.

 

À propos de l’auteur

3M Canada

[enBio=Across the globe, 3M helps companies and individuals succeed every day. All while contributing to true global sustainable development through environmental protection, corporate and social responsibility and economic progress. We are applying our science to make a real impact in every person's life around the world.],[enJob=Science. Applied to Life.],[frBio=Chaque jour, 3M aide les entreprises et les gens à réussir. Tout cela en contribuant au développement durable réel par le biais de la protection de l'environnement, la responsabilité sociale en entreprise et le progrès économique. Nous appliquons notre science afin de faire une différence réel dans la vie de chaque personne dans le monde.],[frJob=]

Suivre sur Twitter Follow on Linkedin Visit Website Plus de contenu par 3M Canada
Article précédent
Pousser la formation scientifique à l’extrême.
Pousser la formation scientifique à l’extrême.

Les responsables du laboratoire de recherches extrêmes sur le ruban adhésif VHB de 3M ont visité quatre des...

Article suivante
Un indispensable de la boîte à outils : Ruban isolant en vinyle.
Un indispensable de la boîte à outils : Ruban isolant en vinyle.