Conformité au code de l’énergie : faire les bons calculs.

August 30, 2017 Neil Norris

building envelope vapour barrier

Les codes nationaux de l’énergie du Canada et des provinces sont mis à jour après quelques années. Dans la pratique, rendre compte des objectifs de ces codes peut s’avérer difficile.

Nous vous aidons à éliminer toute confusion sur la conformité aux codes de l’énergie pour tout ce qui touche les enveloppes de bâtiment. Voici pourquoi.

Simplifier la conformité au code de l’énergie.

thermal bridging

Dans l’industrie, les codes de l’énergie créent de la frustration, car ils ne sont pas toujours clairs sur la conformité, notamment pour les ponts thermiques. Les concepteurs et les architectes doivent interpréter chacun de leur côté.

Une telle approche subjective des codes de l’énergie a des répercussions sur la conformité de votre bâtiment, sans compter les aléas possibles dans les échéanciers comme dans les attentes d’un projet à l’autre.

Conseil d’expert : La technologie avancée de la membrane auto-adhésive pare-air et pare-vapeur 3015 de 3MMC contribue à éliminer les pertes d’énergie, à protéger la qualité de l’air, à prévenir l’accumulation d’humidité, à éliminer les débits d’air non contrôlés et à améliorer l’efficacité énergétique.

À Morrison Hershfield, nous avons relevé ce besoin criant au sein de notre industrie : une clarification des répercussions des ponts thermiques. Nous devions aller au-delà des cavités dans les ossatures d’acier et étudier les fixations utilisées dans les recouvrements ainsi que les grands ponts thermiques, comme les balcons.

Membrane auto-adhésive pare-air et pare-vapeur 3015 de 3MMC. Trouver un produit.

L’efficacité énergétique rendue simple.

En réponse aux tendances de l’industrie, nous avons collaboré au développement d’un guide sur les ponts thermiques dans les enveloppes de bâtiment et d’une feuille de calcul avancée sur les propriétés thermiques.

high-rise construction

Le guide est conçu pour faciliter au possible la compréhension de l’efficacité énergétique lors du calcul du coefficient K des enveloppes de bâtiment. L’objectif est de compter sur une approche globale et uniforme dans l’ensemble de l’industrie, y compris chez les concepteurs, les architectes, les experts-conseils, les modélisateurs en énergie, les rédacteurs et responsables des codes  ainsi que les chefs de file dans le domaine comme 3M.

La méthode tient compte de chacun des composants responsables de pertes de chaleur et fournit un calcul de l’ensemble. Plus vous utilisez ce processus de calcul, plus vous constatez comment chacun des éléments interagit dans l’ensemble.

Le guide présente des renseignements thermiques sur des éléments complexes de construction utilisés sur les chantiers qui s’intègrent facilement au calcul. Il présente également des solutions qui réduisent l’effet des ponts thermiques, des petits changements aux descriptions de systèmes propriétaires.

Cette méthodologie d’analyse aide aussi les responsables des codes  à mieux comprendre les éléments ayant un véritable effet sur l’amélioration du rendement énergétique des enveloppes de bâtiment.

Tendances 2017 en construction. Lire maintenant.

Aller de l’avant avec l’efficacité énergétique.

Lorsque je pense à la conformité aux codes de l’énergie, il n’y a pas de retour en arrière. En fait, je prévois un resserrement des exigences en matière de déclaration des ponts thermiques et leur intégration complète dans les codes de l’énergie.

Le guide sur les ponts thermiques dans les enveloppes de bâtiment donne une longueur d’avance aux architectes et aux concepteurs, en les aidant à adopter une approche proactive de la prévention des ponts thermiques.

Lire le guide.

* Neil Norris de Morrison Hershfield a été conférencier lors d’un événement présenté conjointement par 3M Canada et Owens Corning en février 2017. Le présent article repose sur un entretien avec M. Norris et sur des éléments du guide préparé par Morrison Hershfield.

 

À propos de l’auteur

Neil Norris

[enBio=Neil has been directly involved in Morrison Hershfield’s development of the thermal analysis methodology for the Building Performance Analysis group. He has worked on and developed ASHRAE 1365-RP and the Building Envelope Thermal Bridging Guide with his colleagues at Morrison Hershfield. His background in heat transfer and computational fluid dynamics (CFD) modelling, passive solar design and the creation and operation of experimental testing devices has made him a go-to expert in energy efficiency in design and construction.],[enJob=Building Science Engineer, Morrison Hershfield],[frBio=Norris a participé directement au développement de la méthodologie d’analyse thermique de Morrison Hershfield dans le groupe d’analyse de rendement des bâtiments. Il a travaillé à la conception du projet de recherche ASHRAE 1365-RP et d’un guide sur les ponts thermiques dans les enveloppes de bâtiment en collaboration avec ses collègues à Morrison Hershfield. Son expérience de la modélisation des transferts thermiques et de la mécanique des fluides numérique, de la conception de bâtiment solaire passif, de la création et de l’utilisation d’appareils de test expérimentaux font de lui une référence en matière d’efficacité énergétique dans la conception et la construction.],[frJob=Ingénieur en science du bâtiment, Morrison Hershfield]

Plus de contenu par Neil Norris
Article précédent
Filtres de confidentialité et qualité d’affichage?
Filtres de confidentialité et qualité d’affichage?

La technologie des micro-persiennes de pointe 3M protège vos données des regards indiscrets sans compromis ...

Article suivante
Combien vous coûte votre processus de peinture automobile?
Combien vous coûte votre processus de peinture automobile?

Les inefficacités vous font perdre temps et argent. L’expert Bill Suzuki vous indique comment améliorer vot...