Réchauffement des patients : des infirmières engagées.

improving the patient experience

Effrayés, vulnérables, froids : Voici comment nos patients peuvent se sentir pendant le parcours opératoire.

Le réchauffement des patients est l’un des moyens les plus faciles d’améliorer l’expérience du patient. Pourtant, beaucoup d’entre nous ne le faisons pas systématiquement.

Nous voulions changer cela.

À la conférence 2017 de l’Association des infirmières et infirmiers de salles d’opération du Canada (AIISOC), nous avons invité des centaines d’infirmières et d’infirmiers de salles d’opération à faire l’expérience d’un parcours opératoire de la même manière que leurs patients.

Le résultat : Plus de 300 infirmières et infirmiers de salles d’opération se sont engagés à pratiquer le réchauffement des patients – pour tous les patients, à tout coup. Serez-vous de la partie?

L’impact du réchauffement des patients

La plupart des patients ressentent de l’anxiété avant l’intervention chirurgicale. Ils s’inquiètent de leur santé et des complications possibles. Ensuite, on leur demande d’être vulnérables et de faire confiance à un groupe d’étrangers – tout en portant une blouse d’hôpital qui les expose.

À titre de personnel infirmier, nous croyons que c’est notre travail de promouvoir l’expérience du patient. Nous sommes une importante partie de l’équipe chirurgicale et nous contribuons à assurer que les patients sont rassurés et qu’ils vivent une expérience en tout confort.

Le réchauffement des patients devrait toujours faire partie de ce processus. Le réchauffement des patients permet non seulement d’offrir confort et réconfort, cela peut également réduire les risques d’infections du champ opératoire après l’intervention1.

L’expérience du patient – du point de vue d’un patient

À la conférence 2017 de l’AIISOC, l’équipe de 3M a créé une expérience qui imite une partie du parcours opératoire du patient. Nous avons invité des centaines d’infirmières et d’infirmiers de salles d’opération de partout au Canada à l’essayer.

patient warming

Chacun a revécu une véritable expérience du patient avec Garry Laxdal qui a survécu au cancer, de Calgary. Ils ont entendu ses craintes et ses appréhensions alors qu’il attendait pour sa chirurgie. Ils ont enfilé une chemise de réchauffement comme il l’a fait et vécu le contraste entre le bloc opératoire froid et la chaleur de l’appareil de réchauffement des patients Bair HuggerMC 3MMC.

L’impact fut considérable. Presque toutes les infirmières et tous les infirmiers qui sont venus vivre notre expérience se sont engagés à pratiquer le réchauffement des patients à l’avenir.

comfort care

Pour en savoir davantage sur le réchauffement des patients

Veuillez remplir le formulaire ci-dessous pour obtenir de plus amples renseignements sur les produits Bair HuggerMC 3MMC.

 

Bibliographie :

  1. Données 3M sur fichier

 

À propos de l’auteur

Paula Mendes-Baldinelli

[enBio=Paula joined 3M in 2008, bringing over 12 years of perioperative experience to the team. Never wanting to lose sight of the needs for patients and clinicians, Paula has maintained a causal position as a perioperative nurse. Leveraging her evidence-based knowledge and clinical expertise, Paula is a leader in her field, promoting patient safety and innovations to help improve surgical outcomes. ],[enJob=Perioperative Clinical Nurse Specialist, Infection Prevention Division, 3M Canada],[frBio=Paula s'est jointe à 3M en 2008, mettant à profit plus de 12 années d'expérience en soins périopératoires au sein de l'équipe. Ne voulant jamais perdre de vue les besoins des patients et des cliniciens, Paula a maintenu une position de causalité à titre d’infirmière en soins périopératoires. En tirant profit de ses connaissances fondées sur des données probantes et de son expertise clinique, Paula est un chef de file dans son domaine, faisant la promotion de la sécurité des patients et des innovations visant à contribuer à améliorer les résultats chirurgicaux.],[frJob=Infirmière spécialiste clinique en soins périopératoires, Division des solutions pour la prévention des infections, Compagnie 3M Canada]

Plus de contenu par Paula Mendes-Baldinelli
Article précédent
3 étapes faciles pour la prise d’empreintes dentaires.
3 étapes faciles pour la prise d’empreintes dentaires.

L’expert de l’industrie dentaire Charles Hudson nous indique trois étapes pour prendre des empreintes, peu ...

Article suivante
La seule analyse des bactéries lactiques certifiée AOAC.
La seule analyse des bactéries lactiques certifiée AOAC.

Le produit privilégié d’analyse des bactéries lactiques est devenu la méthode commerciale de choix avec la ...