Étude de l’Université de l’Alberta : accroître la sécurité des chantiers routiers.

August 10, 2020 Dr. Tony Z. Qui

Les produits Stamark 3M appliqués pour les marquages temporaires pour chaussées.

Les travaux routiers sont essentiels pour assurer que nos routes restent sécuritaires pour les citoyens.

Toutefois, la sécurité des travailleurs peut constituer une préoccupation pendant ces périodes. Les chantiers qui se trouvent sur les autoroutes où le débit et la vitesse de circulation sont élevés sont particulièrement dangereux. Un environnement de travail très dynamique associé à un espace limité dans les chantiers routiers crée des conditions dangereuses.

Les statistiques montrent qu’environ 70 chantiers routiers ont enregistré au moins une blessure en lien avec la circulation chaque jour. En une semaine, douze de ces blessures ont entraîné au moins un décès. La recherche indique également que les taux de mortalité sont plus élevés dans les accidents qui ont lieu dans les chantiers routiers par rapport à ceux qui se produisent en dehors de ceux-ci1.

À l’Université de l’Alberta, nous avons mené une étude qui examine les facteurs qui ont mené à des chantiers plus sécuritaires. Vous pouvez lire davantage sur la recherche dans ce livre blanc.

Voici ce que notre étude a révélé.

Facteurs qui ont une incidence sur la sécurité des chantiers routiers.

  1. La vitesse est le principal facteur des collisions dans les chantiers.

Plusieurs études ont démontré que la vitesse est un facteur critique qui contribue aux accidents dans les chantiers. La probabilité qu’un décès survienne peut augmenter en raison de la gravité d’une collision, selon qu’il s’agit d’une autoroute rurale à deux voies ou d’une autoroute urbaine où la limite de vitesse est supérieure à 100 km/h.

  1. Dispositifs de signalisation routière inefficaces.

Les dispositifs de signalisation routière ont des répercussions importantes sur le comportement des conducteurs avant qu’ils entrent dans un chantier. Toutefois, le mauvais emplacement de ces dispositifs et leur distribution incorrecte augmentent les problèmes de sécurité routière.

  1. Conditions routières et météorologiques.

L’état physique d’une route et les conditions de circulation peuvent jouer un rôle important dans la probabilité des accidents qui surviennent dans un chantier. Un nombre insuffisant de réverbères ou l’absence de réverbères a contribué à l’augmentation de la proportion d’accidents mortels dans le cadre de l’étude. De même, les autoroutes en asphalte présentaient aussi une probabilité plus élevée de décès. Une autre constatation contre-intuitive est que le nombre de collisions survenues en dehors des heures de pointe était plus élevé que pendant les heures de pointe. Un temps nuageux peut affecter la visibilité et créer des conditions dangereuses pour les conducteurs dans les chantiers routiers.

Mesures pouvant accroître la sécurité des chantiers routiers.

Il est important de remédier aux vitesses élevées avant qu’un conducteur n’entre dans le chantier pour améliorer la sécurité à l’intérieur de celui-ci. Un avertissement installé 2 km avant le chantier au moyen d’une série de panneaux de signalisation ou d’un seul panneau de signalisation ou encore de feux clignotants est recommandé.

Les transitions doivent être distinctes et identifiées à l’aide de marquages pour chaussées et de dispositifs. Les vieux marquages et les marquages effacés doivent être retirés.

Des solutions très réfléchissantes en tout temps, comme le Ruban de marquage amovible réfléchissant pour surfaces mouillées StamarkMC 3MMC (Série 710), ont été utilisées pour améliorer la sécurité dans les chantiers. La grande réflectivité et le profil à motif surélevé peuvent aider à alerter les conducteurs qu’ils doivent réduire leur vitesse lorsqu’ils se rapprochent d’une telle zone.

De même, le Ruban de masquage amovible noir StamarkMC 3MMC peut être appliqué sur les marquages pour chaussées existants. La couleur noire s’harmonise bien avec la voie et les lignes d’accotement existantes et réduit le risque de confusion du conducteur, de jour comme de nuit.

D’autres solutions utilisées dans le cadre de l’étude, comme la série de Pellicules souples pour chantiers routiers Diamond GradeMC 3MMC et les Panneaux de délinéation linéaires LDS-W346 Diamond GradeMC 3MMC, ont également contribué à la réduction de la vitesse dans les chantiers.

Des réductions de vitesse variant entre 4,7 km/h et 11,6 km/h ont été déterminées après l’utilisation des solutions de 3M, et les travailleurs sur le chantier ont affirmé qu’ils se sentaient plus en sécurité grâce à ces solutions.

En savoir plus sur l’étude concernant l’augmentation de la sécurité dans les chantiers routiers.

Pour lire l’étude et ses conclusions en détail, lisez le livre blanc publié par l’Université de l’Alberta ici. Pour obtenir plus de renseignements sur ces solutions et sur la façon de les mettre en œuvre, communiquez avec un représentant de 3M à l’aide de ce formulaire.

Bibliographie :

  1. NHSTA, « 2015 motor vehicle crashes: Overview », notes de recherche sur les faits relatifs à la sécurité routière (2016), pp. 1 à 9.

Cet article est coécrit par Tony Z. Qiu et Karim El-Basyouny.

À propos de l’auteur

Dr. Tony Z. Qui

[enBio=Passionate about advancing intelligent transportation, Dr. Tony Qiu is an Associate Professor in the Department of Civil and Environmental Engineering at the University of Alberta (U of A) and holds both the Canada Research Chair in Cooperative Transportation Systems and the NSERC Industrial Research Chair in Intelligent Transportation Systems. Dr. Qiu has conducted fundamental and applied research in the critical areas of traffic flow theory, traffic operation, and intelligent transportation systems.],[enJob=Associate Professor, Department of Civil and Environmental Engineering, University of Alberta],[frBio=Passionné par l’avancement du transport intelligent, Tony Qiu est professeur agrégé au Département de génie civil et environnemental à l’Université de l’Alberta et est président de recherche du Canada sur les systèmes de transports coopératifs ainsi que le président de la recherche industrielle du CRSNG sur les systèmes de transport intelligents. M. Qiu a mené des recherches fondamentales et appliquées dans les secteurs critiques de la théorie des flux de circulation routière, des opérations de circulation et des systèmes de transport intelligents.],[frJob=Professeur agrégé, Département de génie civil et environnemental, Université de l’Alberta]

Plus de contenu par Dr. Tony Z. Qui
Article précédent
Opinion d’un médecin : comment améliorer le processus de la documentation clinique.
Opinion d’un médecin : comment améliorer le processus de la documentation clinique.

Comment la mise en œuvre du Logiciel M*Modal Fluency Direct 3MMC a aidé un médecin à optimiser son processu...

Article suivante
Sutton Road Marking : remédier à la faible visibilité sur les autoroutes de la C.-B.
Sutton Road Marking : remédier à la faible visibilité sur les autoroutes de la C.-B.

Voici comment Sutton Road Marking remédie aux conditions de faible visibilité sur les autoroutes en Colombi...