Science Sam chez 3M : Communiquer l’impact de la science

September 27, 2019 Richard Chartrand

Science Sam chez 3M

Notre indice État de la science révèle que 39 % des Canadiens s’intéresseraient davantage à la science si son impact leur était communiqué de façon plus accessible. À cause de ce manque d’intérêt, 32 % des adultes canadiens restent sceptiques face à la science. C’est l’une des raisons pour lesquelles 25 % des Canadiens choisissent de ne pas s’informer davantage à son sujet.

L’amélioration des communications scientifiques permettrait-elle d’accroître l’intérêt pour la science et d’inspirer la prochaine génération de jeunes adultes à poursuivre une carrière dans les STIM?

Nous avons invité Samantha Yammine, communicatrice scientifique et neuroscientifique, chez 3M pour lui demander son point de vue sur les communications scientifiques et comprendre comment notre entreprise et notre société peuvent améliorer l’accessibilité aux STIM.

Encouragez les conversations bidirectionnelles avec votre public.

Science Sam affirme que la communication scientifique implique d’entamer la conversation sur la science, peu importe si l’on s’adresse à des scientifiques ou au grand public. C’est le commencement d’une conversation bidirectionnelle qui mobilise le public. Les communications scientifiques doivent informer le public sur ce que nous savons et sur le mode de pensée critique. C’est une manière interactive de relier les découvertes et les théories scientifiques ainsi que de souligner l’importance de la science dans la vie quotidienne.

Science Sam en conversation avec des scientifiques de 3M

Comment les communications scientifiques changent-elles les choses?

Sans communications scientifiques, il nous est impossible d’exprimer l’importance de la recherche scientifique ou de mettre en place les systèmes pour l’aider à prospérer. Parler de la science renforce l’idée qu’elle est partout autour de nous et incite les gens à en apprendre davantage sur la poursuite d’une carrière dans les STIM. Par conséquent, lorsque nous entamons une discussion, non seulement nous assurons la continuité des découvertes scientifiques, mais nous incitons également la prochaine génération à améliorer l’avenir.

Aidez votre public à faire le lien entre la science et les applications.

Science Sam se donne pour mission de créer une relation amicale de confiance avec les autres lorsqu’elle communique ses recherches et son expérience. Elle utilise notamment les réseaux sociaux, où elle fait part des activités quotidiennes de son laboratoire. Ce type de plateforme rend la discussion scientifique plus accessible, car elle encourage les gens à participer et à poser des questions. Cependant, les réseaux sociaux ne sont pas le seul moyen de communiquer à propos de la science; il existe d’autres médias efficaces, comme les vidéos, les balados et les conversations en personne.

Lorsque nous communiquons des impacts de la science de cette manière, cela contribue à sensibiliser le public au processus menant à des découvertes et à des progrès importants ainsi qu’à mobiliser la collectivité. Toutes ces plateformes suscitent l’enthousiasme du public pour la science et contribuent à renforcer la culture scientifique.

Vous désirez en savoir plus?

Pour en apprendre davantage sur la façon d’entamer une conversation scientifique intéressante, voici une trousse d’outils élaborée par nos scientifiques chez 3M.

Recevez les histoires les plus récentes sur les communications et découvertes scientifiques directement dans votre boîte de réception. Inscrivez-vous à notre bulletin pour obtenir les histoires les plus récentes à mesure qu’elles sont publiées.

Exonération de responsabilité : Science Sam est une blogueuse commanditée par 3M.  Les opinions exprimées dans le présent article sont celles de l’auteure.

À propos de l’auteur

Richard Chartrand

[enBio=Richard began his career at 3M Canada in 1989 and has worked in several executive positions. He currently leads 3M Canada’s technical organization, including Quality, Sustainability, Product and Health Care Regulatory Affairs, Application Engineering and Environmental Health & Safety. Richard is passionate about the inventions that come out of the gate at 3M and loves to promote innovative thinking and disciplined execution.],[enJob=Executive Director, Country Laboratory and Sustainability Leader for 3M Canada],[frBio=Richard a commencé à travailler à 3M Canada en 1989 et il a occupé plusieurs postes de direction. Il dirige actuellement l’organisation technique de 3M Canada, notamment la qualité, la durabilité, la réglementation des produits et des soins de santé, l’ingénierie des applications, ainsi que l’environnement, la santé et la sécurité. Richard se passionne pour les inventions qui sont mises au point chez 3M et adore promouvoir la pensée novatrice et l’exécution rigoureuse.],[frJob=Directeur général, responsable de la durabilité et du laboratoire national pour 3M Canada.]

Plus de contenu par Richard Chartrand
Article précédent
Trois façons de rendre vos tâches automnales plus amusantes.
Trois façons de rendre vos tâches automnales plus amusantes.

Nos 6 conseils d’entretien automnal basés sur la science vous aideront à faire vos tâches de fin d’été rapi...

Article suivante
5 facteurs pour évaluer la durée utile des épissures de câbles.
5 facteurs pour évaluer la durée utile des épissures de câbles.

Comment améliorer la durée utile des épissures? Un expert 3M partage ses résultats et explique pourquoi il ...