Améliorer l’équité dans la formation en STIM pour les Canadiens.

July 6, 2021 Penny Wise

En 2021, avec une confiance croissante envers la science et la conviction que la science peut aider à résoudre certains des plus grands problèmes du monde, nous avons tous un rôle à jouer pour prendre des mesures concrètes au Canada.

Au cours des quatre dernières années, l’enquête annuelle, l’Indice de l’état de la science, a suivi et exploré les attitudes mondiales envers la science, prenant le pouls de la façon dont les gens pensent et ressentent le domaine et son impact sur le monde entier.

Chaque année, nous avons constaté une augmentation de la confiance globale envers la science, et bien que la pandémie ait certainement accru ce sentiment, les données ont toujours indiqué que les obstacles à l’accès à la formation en STIM sont relativement indéfinis et constituent un véritable problème au Canada. En fait, les résultats de l’Indice de l’état de la science 3M de 2021 révèlent que 68 % des Canadiens reconnaissent que les groupes minoritaires sous-représentés n’ont souvent pas un accès égal à la formation en STIM1

C’est une question qui nous tient à cœur en tant qu’entreprise scientifique et nous nous engageons à prendre des mesures concrètes pour résoudre l’écart d’équité dans les STIM. Alors que la science peut nous aider à résoudre certains des plus grands problèmes du monde, nous avons chacun un rôle à jouer pour inspirer un changement durable. Je crois qu’on peut aider à réaliser ce changement en écoutant les experts, en exploitant leurs expériences, en ayant des conversations transparentes et en mettant notre travail en action. Je suis impatiente de commencer ce chemin aux côtés de certains des plus grands défenseurs des STIM au Canada.

STEMtalk 3M : construire un chemin vers l’égalité d’accès

J’ai récemment eu l’honneur d’animer l’atelier STEMtalk 3M avec certains des principaux défenseurs canadiens de l’équité en matière de STIM, y compris les éducateurs, les scientifiques, les étudiants et le monde de l’entreprise pour discuter et harmoniser les mesures que le Canada peut prendre pour aider à rendre la formation en STIM accessible à tous.

Je suis touchée par la discussion inspirante et je tiens à remercier l’incroyable cohorte d’experts qui ont consacré leur temps, leurs connaissances et leur expertise à discuter de solutions réelles et exploitables pour aider à éliminer les obstacles et permettre l’accès à la formation en STIM dans notre pays.

3M Stemtalk

Des résultats efficaces nécessitent des perturbations et une réflexion diversifiée, et ce n’est que le début de ce que j’espère être un programme à long terme. Je reconnais également l’ampleur du changement nécessaire et le fait qu’il existe des défis systémiques au sein de nos communautés qui peuvent empêcher l’accès aux opportunités en STIM. En tant qu’entreprise scientifique, je crois que nous pouvons ajouter de la valeur en soutenant la défense pour la perturbation. En élevant des voix canadiennes fortes, nous pouvons inspirer une action réelle, aider à normaliser les différences et construire un chemin vers l’égalité d’accès.

« Les perspectives diverses sont essentielles à la création de solutions incroyables et des résultats efficaces. L’atelier STEMtalk 3M a réuni des voix qui avaient vécu différentes expériences professionnelles et personnelles relatives aux STIM, provenant d’une variété de groupes d’âge, d’origines ethniques, de niveaux d’accessibilité, des communautés autochtones et des communautés LGBTQ+. » – Carrie Ramsay, chef de la diversité et l’inclusion de 3M Canada

Recommandations pour le Canada quant au chemin à suivre vers l’équité en STIM

En écoutant la discussion STEMtalk 3M, il était clair qu’il existe de nombreux obstacles en matière de formation en STIM, certains étant spécifiques à certaines populations et d’autres partagés par des groupes sous-représentés.

Selon l’Indice de l’état de la science 3M, 87 % des Canadiens conviennent qu’il est important d’accroître la diversité et l’inclusion dans les emplois en STIM1. De plus, les étudiants seraient plus inspirés à poursuivre des carrières en STIM s’ils avaient une meilleure compréhension des différentes opportunités de carrière en sciences et dans des entreprises scientifiques.

Alors que nous cherchons à créer une voie vers un accès équitable aux STIM, j'aimerais partager trois recommandations de cet atelier pour le Canada ci-dessous.

  1. Changer la façon dont les STIM sont enseignées et accessibles au Canada

En tant que pays, nous devons soutenir et concevoir un système éducatif représentant diverses visions du monde. Par exemple, en créant du matériel pédagogique et des programmes d’études qui représentent nos communautés. Cela comprend également la recherche de solutions pour éliminer les barrières telles que les barrières économiques et rendre le « programme d’études caché » visible en veillant à ce que les cours et les laboratoires soient physiquement accessibles ou en soutenant la santé mentale des étudiants.

« Nous devons reconnaître différents cadres de référence dans la création de matériel pédagogique et concevoir un système qui appuie et résonne avec diverses visions du monde », a déclaré Doug Dokis, directeur d’Actua, le programme national Les jeunes autochtones en STIM. « Pendant des décennies, la formation en STIM a été enseignée en mettant l’accent sur les philosophies et les perspectives occidentales. Il est temps de réfléchir à l’enseignement des STIM d’une manière qui soutient toutes les façons de penser. Par exemple, le programme national Les jeunes autochtones en STIM (A-STIM) d’Actua est fondé sur les connaissances et les approches autochtones en matière d’éducation et d’engagement communautaire. Ce programme, et d’autres du même genre, donnent aux jeunes un sentiment d’appartenance aux STIM ainsi que les compétences essentielles et la confiance nécessaires pour réaliser leur plein potentiel. »

  1. Passer de modèles de rôles à devenir des champions

Nous devons reconnaître divers modèles de rôle dans notre communauté des STIM, en particulier pour nos jeunes, et exploiter leur potentiel et leurs ressources pour devenir des défenseurs du changement au sein de la communauté. Ce n’est qu’en élevant la voix de ceux qui peuvent inspirer une action réelle que nous pouvons tous avancer ensemble.

« Les jeunes doivent avoir la possibilité de se voir reflétés dans la communauté scientifique et avoir des champions dans leur vie qui soutiennent leurs objectifs. Pour ce faire, nous devons amener les jeunes à leur montrer le chemin d’une carrière en STIM, que c’est possible, qu’il existe des opportunités pour des gens comme eux et qu’il existe des programmes de soutien, des éducateurs et des champions en cours de route qui les aideront à trouver un éventail infini de possibilités », a déclaré Vanessa Raquel Raponi, fondatrice d’EngiQueers et ingénieure en développement de produits.

  1. Partager la responsabilité de faire corroborer les mots par les actions

Les communautés d’affaires et de politique canadiennes partagent de nombreuses idées sur l’inclusion, mais collectivement, nous devons trouver des solutions qui font correspondre ce que les organisations disent et ce qu’elles font.

« Les enfants et les jeunes confrontés aux défis de la pauvreté et du logement précaire ont un accès limité aux transports, aux possibilités d’inscription en ligne ainsi qu’au contenu en ligne, et ils ont du mal à se voir à plus long terme occuper une place dans l’enseignement postsecondaire ou domaines de travail qualifié/scientifique. En tant que communauté d’entreprises et d’organisations en STIM, nous devons écouter les jeunes, mobiliser nos ressources collectives et aider à faire avancer des solutions qui offrent des opportunités équitables et accessibles en STIM pour tous.  - Jennepher Cahill, directrice du développement, Centraide Elgin

Activer la vision : notre engagement en matière d’équité en STIM  

Notre atelier STEMtalk 3M n’est que la première étape pour nous – je m’engage à mettre en place nos actions le plus rapidement possible pour contribuer au changement nécessaire vers l’équité dans la formation en STIM. Ensemble, en tant qu’entreprise scientifique, nous exploiterons nos ressources et nos forces par le biais de partenariats et de parrainages de l’industrie pour soutenir les recommandations ci-dessus et élever les voix canadiennes fortes pour inspirer une action réelle. Bien que je reconnaisse que ce chemin peut être inconfortable, j’ai appris que nous devons accepter l’inconfort et écouter les experts pour obtenir des résultats efficaces. 

Dans le cadre de nos actions initiales après l’atelier, nous avons créé les engagements suivants qui, nous l’espérons, continueront d’évoluer à mesure que nous écoutons et apprenons de nos communautés. Nous restons profondément déterminés à activer ces engagements dans une perspective à long terme d’amélioration de l’équité dans la formation en STIM.

Nous avons créé un Fonds de défense 3M afin de fournir un soutien financier aux organisations et aux personnes qui travaillent vers l’élimination des obstacles cachés et pour fournir des solutions en matière d’équité en STIM. Lors de l’atelier, nous avons appris que le contrôle et les obstacles économiques peuvent avoir un impact significatif sur l’accès à la formation en STIM, et nous voulons aider à faire face à ce problème en fournissant des fonds à ceux qui se consacrent à résoudre ce problème.

Deuxièmement, nous organiserons une série d’ateliers STEMtalk 3M avec des entreprises homologues et des experts en la matière pour unir nos efforts et continuer à trouver de vraies solutions. 

Nous comprenons également qu’il est extrêmement important pour tous les Canadiens de se voir reflétés dans la communauté scientifique et de communiquer d’une manière et dans un endroit qui résonne avec eux. À cette fin, 3M mettra sur pied un comité consultatif pour aider à guider les investissements et les programmes futurs.

En tant qu’entreprise scientifique, les connaissances basées sur les données restent au cœur de notre travail. Lors de l’atelier, nous avons entendu le besoin de données canadiennes plus approfondies et plus ciblées afin d’aider à identifier les lacunes et les opportunités vers l’équité en STIM.

Je reconnais qu’il y a tellement plus que nous pouvons faire et que nous avons tous un rôle à jouer. J’ai hâte de partager le progrès que nous espérons faire au Canada et je vous invite à vous joindre à nous dans ce parcours important. 

 

Références.

  1. https://www.3m.com/3M/en_US/state-of-science-index-survey/

À propos de l’auteur

Penny Wise

[enBio=Penny has more than 20 years of global brand and marketing experience, including Global Marketing Director of 3M’s Safety and Industrial Business Group, its largest business based at 3M global headquarters in St. Paul, Minnesota. Penny also led 3M’s 2015 global rebrand: “Science. Applied to Life.™” She started her career at 3M Canada in 2000 and in January 2020 moved back to Canada to take on the role of President. ],[enJob=President, 3M Canada],[frBio=Penny possède plus de 20 ans d’expérience en marque et en marketing à l’échelle mondiale, y compris en tant que directrice du marketing mondial au sein du Secteur sécurité et industriel de 3M, soit le plus important secteur de l’entreprise basé à son siège social mondial de St. Paul, au Minnesota. Penny a également dirigé le changement de la marque 3M à l’échelle mondiale en 2015 : « Science. Au service de la Vie.MC ». Elle a débuté sa carrière au sein de 3M Canada en 2000, puis elle est retournée au Canada en janvier 2020 pour occuper le poste de présidente. ],[frJob=Présidente, 3M Canada]

Plus de contenu par Penny Wise
Article précédent
Compétences pour réussir : La façon dont la COVID-19 a augmenté la demande de métiers spécialisés.
Compétences pour réussir : La façon dont la COVID-19 a augmenté la demande de métiers spécialisés.

Comme la COVID-19 a perturbé l’éducation et la formation, des mesures sont nécessaires pour sensibiliser et...

Article suivante
Des aliments sains pour un avenir sain.
Des aliments sains pour un avenir sain.

Sécurité alimentaire 3M célèbre la Journée internationale de la sécurité sanitaire des aliments

Chaque année, l’Indice de l’état de la science de 3M explore les opinions mondiales au sujet de la science.