Les héros de la stérilisation qui nous gardent en sécurité.

October 4, 2021 3M Canada

Un plateau médical avec des outils

Beaucoup d’entre nous ne tiennent pas compte du cycle de vie des instruments et des outils réutilisables utilisés lors de nos rendez-vous chez le dentiste, des procédures médicales ou de nos visites chez le médecin. Mais pour les professionnels qui travaillent pour le service de retraitement des dispositifs médicaux (SRDM) au sein des hôpitaux, le retraitement et la stérilisation des instruments chirurgicaux réutilisables et des dispositifs médicaux peuvent être une question de vie ou de mort.

Les techniciens de service de retraitement des dispositifs médicaux sont responsables de tout retraiter, de simples unités d’aspiration aux dispositifs implantables, même les plateaux d’instruments pesant jusqu’à 25 livres. Leurs connaissances et leur familiarité avec les instruments doivent englober la dentisterie, l’orthopédie et tout ce qui se trouve entre les deux. Ils retraitent et stérilisent méticuleusement les instruments pour assurer que les interventions chirurgicales sont fluides et que les patients ont de meilleurs résultats, mais le rôle principal qu’ils jouent passe souvent inaperçu.

« Les patients qui se trouvent en milieu hospitalier sont déjà vulnérables en raison de leur maladie existante ou de la nécessité de subir l’intervention chirurgicale, alors la stérilisation est importante, car elle tue les microorganismes viables pour prévenir la propagation des maladies et des infections. »
– Monique Marshall, directrice du service de retraitement des dispositifs médicaux, Centre régional de santé de North Bay, North Bay, Ontario

Pour honorer la Semaine de la stérilisation centrale, nous souhaitons souligner le travail de certains professionnels de la stérilisation qui contribuent à la prévention des infections et aux soins aux patients avec leur expertise et leur passion.

Voici les techniciennes : Questions et réponses

Susan Borden headshot

Susan Borden, superviseuse technique du Service de retraitement des dispositifs médicaux, Centre des sciences de la santé de la reine Elizabeth II, Halifax, Nouvelle-Écosse

Susan est une professionnelle du retraitement des matériels médicaux depuis 1988, ayant passé 15 ans à l’étranger en Arabie Saoudite, au Qatar, aux Turques-et-Caïques (où le RDM a reçu l’accréditation Diamant) et à Dubaï, aux Émirats arabes unis. Susan a commencé sa carrière en tant que technicienne et a évolué vers des rôles en gestion et en éducation tout en participant à la construction et à la mise en service de quatre nouveaux établissements de santé.

Pourquoi la stérilisation est-elle si importante?

Susan : Un dispositif médical est utilisé dans presque toutes les procédures. Si un dispositif médical n’est pas stérilisé, le patient est à risque. Le SRDM est responsable d’assurer que toutes les étapes (le nettoyage, la désinfection, l’inspection, l’emballage et la stérilisation) d’un dispositif médical pour patient sont effectuées conformément aux instructions du fabricant, à l’Association canadienne de normalisation et à la Prévention et contrôle des infections. Au premier plan, c’est la sécurité des patients. 

Notre rôle en tant que professionnels du RDM est souvent silencieux et se déroule dans les coulisses pour assurer que tout ce qui est nécessaire pour une intervention chirurgicale est prêt au bon moment et dans les bonnes conditions. Notre but est de venir travailler pour que tout se déroule efficacement sans délai de procédures et sans infections postopératoires. C’est ainsi que nous savons que nous avons bien fait notre travail. S’il y a un problème, c’est l’une des premières indications que quelque chose ne va pas et est quelque chose que chaque technicien cherche à prévenir.

Tammy Bennardo headshot

Tammy Bennardo, superviseuse du SRDM, Hôpital de Sault-Sainte-Marie, Sault-Sainte-Marie, Ontario

Tammy travaille dans le secteur des soins de santé depuis 25 ans; au SRDM depuis 15 ans et en tant que superviseuse depuis 10 ans. Tammy siège au comité technique pour le retraitement des dispositifs médicaux de l’Association canadienne de normalisation (CSA) afin de rester en contact et se préparer aux changements et à l’efficacité des normes.

Qu’est-ce que les gens ne savent pas sur la stérilisation centrale?

Tammy : Beaucoup de personnes ne se rendent pas compte qu’il y a des milliers de dispositifs complexes que nous préparons pour nos patients - ils ne voient pas les processus et les étapes que cette préparation implique. La façon dont les choses sont testées biologiquement, les méthodes de surveillance liées à l’utilisation par les patients et la façon dont chaque charge est méticuleusement préparée et vérifiée. Les techniciens signent leur travail avec excellence - en communiquant qu’ils l’ont préparé, que cela a été emballé et que c’est prêt pour l’utilisation. Juste la quantité de travail, de soins, de fierté et d’engagement qui entre dans chaque paquet... C’est comme un gage qui entre dans chaque petite étape qu’ils effectuent. Lorsque vous pensez au nombre de vies que nous influençons et de quelle façon chaque instrument que nous touchons va toucher une autre personne, une autre famille – tout ce que nous faisons est tellement important. Et il est important que les autres nous connaissent. Je suis très fière de parler à quiconque de notre département et de ce que nous faisons.

Rachel Walsh headshot

Rachel Walsh, chef d’équipe principale du SRDM, Hôpital de Timmins et du district, Timmins, Ontario

Rachel travaille dans le secteur de retraitement depuis 31 ans. Au début de sa carrière, elle s’est concentrée sur l’acquisition d’une expérience précieuse en augmentant son implication dans le département, ce qui l’a amenée à son rôle actuel de chef d’équipe principale du SRDM. Rachel s’engage dans plusieurs comités au sein de son hôpital, y compris le comité de chirurgie et le comité de retraitement.

Quelle est la chose la plus surprenante que vous avez apprise dans votre domaine?

Rachel : Quelque chose qui m’a surpris dans ce domaine est l’adaptabilité nécessaire pour suivre les technologies actuelles en place. Les systèmes, les processus et l’équipement évoluent constamment – cela fait partie de notre travail de s’adapter à ces changements et de les effectuer avec concentration et précision.

Avec ce changement vient l’importance de la cohérence. Le niveau constant des connaissances et de la compréhension nous permet de garantir que chaque instrument qui quitte notre département pour une autre partie de l’hôpital est en état parfait. Une fois qu’il quitte le SRDM, tout est hors de notre contrôle.

Monique Marshall headshot

Monique Marshall, directrice du SRDM, Centre régional de santé de North Bay, North Bay, Ontario

Monique a démarré sa carrière au SRDM comme étudiante infirmière et a poursuivi le rôle d’infirmière autorisée dans la salle d’opération. Monique est maintenant directrice du SRDM depuis 5 ans, tirant parti de son expérience dans la salle d’opération pour offrir à son équipe une formation compréhensive sur les nombreuses perspectives impliquées dans le processus de retraitement.

Qu’est-ce que vous aimez le plus dans votre travail?

Monique : Ce que j’aime le plus dans mon travail, c’est que le travail que nous effectuons contribue à un objectif plus large. Il contribue à la santé et au bien-être de nos patients. C’est gratifiant de savoir que notre travail a un rôle important pour maintenir la partie essentielle des opérations de l’hôpital. Et si un jour, nos opérations s’arrêtaient? Qu’est-ce qui se passerait? La salle d’opération fermerait, les cliniques n’existeraient pas - notre travail soutient les professionnels de la santé alors qu’ils fournissent des soins vitaux. Pour cette raison, il est important que tous les départements se connaissent les uns les autres. J’essaie toujours de présenter le personnel du RDM à ceux à la salle d’opération pour qu’ils connaissent la personne qui se trouve de l’autre côté. Si vous reconnaissez un visage, l’approche adoptée peut être complètement différente. Cela garantit le respect entre les deux parties et la compréhension de l’impact total de notre travail.

Merci aux professionnels de la stérilisation pour tout ce que vous faites.

En cette Semaine de la stérilisation centrale, 3M tient à remercier et apprécier les professionnels de la stérilisation passionnés qui s’efforcent de prévenir la propagation des infections et de favoriser les résultats positifs pour les patients.

3M est fière de soutenir ces professionnels avec des outils et des solutions pour améliorer leurs processus afin d’améliorer les soins aux patients. Pour en savoir plus sur la stérilisation et le retraitement des dispositifs, consultez notre page d’informations sur la stérilisation.

 

À propos de l’auteur

3M Canada

[enBio=Across the globe, 3M helps companies and individuals succeed every day. All while contributing to true global sustainable development through environmental protection, corporate and social responsibility and economic progress. We are applying our science to make a real impact in every person's life around the world.],[enJob=Science. Applied to Life.],[frBio=Chaque jour, 3M aide les entreprises et les gens à réussir. Tout cela en contribuant au développement durable réel par le biais de la protection de l'environnement, la responsabilité sociale en entreprise et le progrès économique. Nous appliquons notre science afin de faire une différence réel dans la vie de chaque personne dans le monde.],[frJob=Science. Au service de la Vie.]

Suivre sur Twitter Suivre dans LinkedIn Visiter le site Web Plus de contenu par 3M Canada
Article précédent
Soutenir l’économie : le rôle de la fabrication canadienne.
Soutenir l’économie : le rôle de la fabrication canadienne.

Nos sites de fabrication canadiens aident les entreprises et les consommateurs dans leurs besoins. Voici co...

Article suivante
Mon expérience en tant qu'employée parrainée par Centraide.
Mon expérience en tant qu'employée parrainée par Centraide.

L’employé parrainé par Centraide a un effet décisif sur sa communauté. En savoir plus sur l’expérience.