Profil d’un électricien : Soyez à votre meilleur durant le parcours de 9 000 heures du programme d’apprenti électricien.

June 21, 2016 3M Canada

electrician profile

Selon Michael Cadieux, l’un des plus grands obstacles auxquels les électriciens sont confrontés aujourd’hui est tout simplement de trouver le moyen de faire ses débuts dans la profession.

Et il en sait quelque chose.

Même s’il est maintenant un maître électricien, il a lui aussi eu du mal à percer dans le domaine.

« Je crois que de trouver un travail d’apprenti peut être très difficile », affirme-t-il. « J’ai personnellement cherché un poste pendant plus d’un an avant d’avoir ma chance lorsque le beau-père de mon frère m’a recommandé auprès d’une entreprise en électricité qu’il connaissait. »

L’expérience de Michael met en évidence l’une des plus grandes leçons qu’il a apprises au cours de sa carrière : l’industrie de la construction est une communauté, et comme pour toute autre industrie, établir un réseau peut avoir un impact énorme.

« Mon conseil aux gens qui veulent percer dans ce domaine aujourd’hui, en plus d’envoyer votre c. v. et votre lettre de présentation à toutes les entreprises que vous pouvez trouver, est de vous trouver un emploi comme ouvrier », conseille-t-il. « Cette expérience vous donnera certainement une longueur d’avance. Non seulement travailler sur un chantier vous permet d’interagir avec les autres métiers et de découvrir qui est à la recherche d’un apprenti, mais cela vous permet également d’apprendre les règles de sécurité de base, ce qui fait qu’il est plus facile pour les entreprises de vous embaucher. »

profile-pic

Une fois devenu apprenti : conditions de travail des électriciens

Lorsque vous entreprenez votre périple visant à accumuler 9 000 heures d’expérience, il est bon d’être prêt à travailler dans des conditions qui mettront au défi et testeront vos capacités. Le travail est physique, les températures peuvent être extrêmes et il faut faire preuve de patience, de persévérance et d’ouverture d’esprit face à un apprentissage continu.

Selon Michael, il est également d’être prêt à apprendre comment les autres travaillent, puisque différentes personnes peuvent utiliser des méthodes différentes pour obtenir le même résultat final.

« Ma première journée a eu lieu au cœur de l’hiver, dans un établissement résidentiel », indique Michael. « Je me suis présenté et le compagnon avec qui je devais travailler était très bourru. Il m’a demandé : “Sais-tu comment installer une prise de courant?”

J’ai répondu oui, parce que j’en avais fait une ou deux auparavant, mais quand j’ai commencé à faire le travail, il m’a dit : “Non, je veux que tu l’enroules dans ce sens-là.” Puis, il m’a lancé une boîte de prises et m’a dit “parfait, maintenant recommence 100 autres fois”, et il m’a laissé seul pendant des heures. »

Le travail est toujours nouveau et change sans arrêt

Bien que la diversité du travail qui s’offre aux électriciens puisse s’avérer vertigineuse, surtout avec le développement des systèmes de fabrication complexes et de la domotique, l’élaboration de solutions innovantes peut présenter des défis qui sont à la fois stimulants et exigeants.

« Les immeubles évoluent à mesure qu’on les construit », affirme Michael. « Sur les plans, les ingénieurs ne peuvent pas tout prévoir (p. ex., le réseau de conduits peut interférer avec l’éclairage); vous devez donc travailler l’équipe du système CVC et les plombiers, et vous devez vous adapter et travailler en équipe. Les ordres de modification, c’est-à-dire une consigne demandant de mettre à jour les installations électriques afin qu’elles s’adaptent aux autres éléments de l’immeuble, sont fréquents. Même si 50 % d’une tâche est terminée, il se peut que vous ayez à tout défaire et à tout recommencer. »

Comment un programme d’apprenti électricien permet d’ouvrir des portes

Il existe un large éventail d’endroits où les apprentis électriciens peuvent aller une fois qu’ils ont obtenu leur qualification. « Vous pouvez travailler dans une usine, dans le domaine de la robotique ou de l’énergie solaire; j’ai travaillé avec les gars des lignes haute tension, ça m’a donné l’occasion d’apprendre bien des choses. » Mike a ajouté : « Je devais faire des travaux d’entretien en usine où nous ajoutions des éléments aux installations d’une usine de conditionnement. Le travail d’un électricien s’étend sur l’un des plus larges éventails. »

Michael est maintenant propriétaire de sa propre entreprise, Fortified Systems, qui se spécialise dans la mise au point de systèmes de sécurité et d’alarme incendie; il s’agit d’un travail complexe qui met au défi ses connaissances et sa créativité chaque jour.

Il a aussi eu le plaisir d’enseigner aux apprentis de la prochaine génération au Fanshawe College de London en Ontario.

« Je me réjouis vraiment de la prochaine génération d’électriciens qui arrive », admet-il. « Je crois que chaque génération passe par le cycle de regarder de haut ceux qui gravissent les échelons parce qu’ils se mettent à penser que « les jeunes d’aujourd’hui ne veulent pas travailler comme nous l’avons fait », mais en réalité, il y a des jeunes qui ont naturellement du talent et aussi des jeunes qui figurent parmi ceux qui travaillent le plus fort; dans ce métier, j’ai fait la connaissance de personnes exceptionnelles. »

Article précédent
Quand productivité et propreté vont de pair : Augmentez l’efficacité du nettoyage commercial.
Quand productivité et propreté vont de pair : Augmentez l’efficacité du nettoyage commercial.

Cependant, les feuilles de balayage et d’époussetage Easy Trap 3MMC révolutionneront la façon dont vous net...

Article suivante
Le marché des produits dentaires n’est pas toujours noir ou blanc.
Le marché des produits dentaires n’est pas toujours noir ou blanc.

Le marché gris des produits dentaires menace les cabinets et la sécurité des patients. Apprenez de quoi il ...