Méthodes d’analyse des aliments fondées sur l’ADN : ACP c. LAMP

March 17, 2020 Christian Blyth

scientists in the lab

Les analyses de sécurité alimentaire sont importantes pour aider à protéger vos clients contre les dangers pour la santé d’origine alimentaire et les agents pathogènes.

Les installations doivent effectuer de nombreuses analyses pour vérifier que les aliments qu’elles produisent ne sont pas contaminés. Se tenir au courant des récentes méthodes d’analyse peut vous aider à continuer de produire des aliments de qualité qui sont sécuritaires pour vos clients. 

Quelles sont les différences entre les méthodes d’analyse ACP et LAMP?

L’amplification en chaîne par polymérase (ACP) est une méthode d’analyse fondée sur l’ADN qui est utilisée pour la détection des pathogènes depuis plus de trente ans. Cette analyse fiable peut détecter des agents pathogènes d’origine alimentaire comme la salmonelle, la Listeria, la Listeria monocytogenes et la bactérie Cronobacter.

Le processus d’ACP fait appel à la chaleur pour séparer les deux brins d’ADN. Ensuite, on réduit la température les amorces se lient à l’ADN. Dans le cadre de la détection des agents pathogènes, l’ADN est amplifié grâce à des cycles répétitifs de chauffage et de refroidissement, ainsi qu’à l’ajout de nouvelles amorces à chaque étape.

Le saviez-vous? Les méthodes d’analyse fondées sur l’ADN sont une forme de détection rapide des pathogènes. Elles sont généralement plus précises et nécessitent moins de travail que les méthodes traditionnelles d’analyse des agents pathogènes fondées sur les cultures.

Par contre, la technologie d’amplification isotherme médiée par des boucles (LAMP est une technique faisant appel à une seule éprouvette qui combine l’amplification d’ADN isotherme et la détection par bioluminescence.

La technologie LAMP utilise de quatre à six amorces pour reconnaître six régions distinctes d’ADN ou d’ARN, tandis que l’ACP n’en utilise que deux. Les amorces utilisées par la technologie LAMP provoquent le positionnement du brin d’ADN, qui forme ainsi une boucle. Cette structure est la base de l’amplification et permet l’accumulation exponentielle d’ADN double brin supplémentaire.

Méthodes d’analyse des aliments fondées sur l’ADN : ACP c. LAMP

ACP c. LAMP : quelle méthode choisir?

L’analyse par ACP nécessite de nombreux cycles de chauffage et de refroidissement pour amplifier la cible, ce qui signifie que davantage de matériel est nécessaire. La technologie LAMP fait appel à l’amplification isotherme, donc un chauffage à une seule température (entre 60 et 65 degrés Celsius) est nécessaire. La technologie LAMP repose également sur la bioluminescence pour détecter l’agent pathogène, de sorte que le matériel peut détecter l’amplification de la cible pendant la réaction en aussi peu que quinze minutes. Cela signifie que le technicien peut détecter les agents pathogènes en moins d’étapes et en moins de temps, tout en utilisant du matériel plus simple et moins volumineux.

Les avantages associés à l’adoption de la technologie LAMP

La technologie LAMP permet de gagner de l’espace et de gérer les éventuels faux négatifs pour obtenir des résultats uniformes et fiables, conformément à de nombreuses validations partout au monde.

Cette technologie utilisée par le Système de détection moléculaire 3MMC combine l’amplification d’ADN isotherme et la détection par bioluminescence pour surmonter les difficultés que présentent les systèmes moins récents, détectant ainsi des doses aussi faibles que 1 UFC d’agent pathogène cible par échantillon. Ce système en trois étapes faciles à utiliser peut accroître votre confiance au moment de réaliser votre processus d’analyse des pathogènes, car il permet de fournir des résultats fiables et uniformes.

Santé Canada a reconnu le Système de détection moléculaire 3MMC comme étant conforme aux normes et directives de l’industrie alimentaire1. Le département de l’Agriculture des États-Unis (USDA) l’a également reconnu. C’est le Système de détection moléculaire 3MMC que l’USDA a choisi comme principale méthode que le Food Safety and Inspection Service (FSIS) utilisera pour effectuer des analyses visant à détecter la présence de salmonelle et de Listeria monocytogenes – deux pathogènes graves qui peuvent mettre les aliments à risque pendant la production et la transformation.

En plus du FSIS de l’USDA, Sécurité alimentaire de 3M travaille avec AOAC International pour valider les méthodes et réaffirmer que les trousses d’analyse offrent un rendement élevé de façon continue. Les méthodes ont été mises à l’essai et homologuées par l’AOAC de manière que les fabricants de produits alimentaires puissent être certains que les analyses ont été approuvées par un organisme impartial.

Vous souhaitez en savoir plus sur la surveillance environnementale?

Pour en savoir plus sur l’importance de la surveillance environnementale et les mesures que vous pouvez prendre pour être davantage proactif en matière de sécurité alimentaire dans votre établissement, téléchargez notre manuel en vous rendant sur le site de contrôle de l’environnement de 3M.

Si vous souhaitez obtenir plus de renseignements sur les solutions en matière d’analyse de la Sécurité alimentaire de 3M, remplissez simplement le formulaire ci-dessous et nous serons ravis de répondre à vos questions.

 

Bibliographie

  1. Compendium de méthodes pour l’analyse microbiologique des aliments

À propos de l’auteur

Christian Blyth

[enBio=Christian is an expert in pathogens, detection, and trends in microbial food safety testing. Since joining 3M in 2006, he has been sought-after by labs across Canada – big and small – for training and consulting. Christian’s depth of experience positions him to offer critical insights into the future of technology for food safety and quality testing labs in Canada.],[enJob=Pathogen Specialist, 3M Canada],[frBio=Christian, expert en agents pathogènes, en détection et en tendances en analyses de sécurité alimentaire microbiennes. Depuis qu’il a joint 3M en 2006, il a été sollicité par des laboratoires du Canada – grands et petits – pour de la formation et de la consultation. La vaste expérience de Christian lui permet de fournir des perspectives importantes sur l’avenir de la technologie dans les laboratoires d’analyse de qualité et de sécurité alimentaire au Canada.],[frJob=Spécialiste en pathogènes, Compagnie 3M Canada]

Visit Website Plus de contenu par Christian Blyth
Article précédent
E. coli producteur de shigatoxines : faits importants.
E. coli producteur de shigatoxines : faits importants.

Apprenez-en plus sur l’E. coli producteur de shigatoxines et ce que votre établissement peut faire pour le ...

Article suivante
Conseils pour dominer la saison du placage de véhicules.
Conseils pour dominer la saison du placage de véhicules.

L’hiver tire à sa fin. Soyez prêt à donner une nouvelle apparence à votre véhicule avec cette pellicule de ...

Système de détection moléculaire 3MMC